Si vous êtes intelligent, pourquoi n’êtes-vous pas riche ?

Les personnes qui ont un quotient intellectuel très élevé ne sont généralement pas les plus riches. Les capacités nécessaires à la richesse sont relativement extérieurs à l’intelligence classique. La volonté d’action et l’importance des capacités relationnelles sont des aptitudes compliqués pour des cerveaux trop brillants.

intelligent et pas riche
D’après un article publié dans PNAS, le succès financier est sans rapport avec le quotient intellectuel. Ce dernier influe notre salaire à hauteur de 1 à 2%. Dans quelle mesure, l’intelligence émotionnelle ne serait pas le critère décisif du gain financier ?

Pour le gain financier et des aspirations à devenir riche, plusieurs critères entrent en jeu et l’intellect n’est pas dominant. Effectivement, nos capacités relationnelles vont peser dans la balance, c’est au travers des relations que nous avons l’opportunité de faire des affaires. Cela peut s’appliquer à la négociation d’un salaire, d’une affaire immobilière, capter des opportunités. Plus nous avons la capacité d’aller vers les autres plus nous pouvons gagner de l’argent. Nous ne pouvons pas laisser de côté le fait que l’argent est très lié à la capacité d’agir, cette aptitude de passer à l’action est complètement indépendante de notre quotient intellectuel.

La capacité d’action est proportionnellement inverse à l’intellect. Plus vous avez un cerveau logique et bien fait, plus vous percevez les différents risques d’une situation précise et cette augmentation de la perception des risques fait décroître l’action. Pour agir il faut être un minimum inconscient ou en tous cas dépasser la phase analytique et avec un quotient intellectuel important, notre cerveau reste dans cette phase qu’est l’analyse.

Les personnes ayant un quotient intellectuel élevé ont du mal à gagner de l’argent pour ces deux raisons, elles n’ont pas forcément les capacités relationnelles nécessaires et ont du mal à agir.

Ces capacités sont de l’ordre de l’émotion et pas de la réflexion nous pouvons donc les associer à une forme d’intelligence émotionnelle. Les personnes avec un quotient intellectuel très élevé ont quelque part un handicap sur la route du gain, leur cerveau est trop brillant et s’autosuffit dans l’analyse et s’auto nourrit. Une personne moins brillante est stimulée par les autres.

Le rapport entre l’intelligence et la richesse est-il intéressant s’il concerne seulement le quotient intellectuel ?

Il n’y a pas de rapport entre quotient intellectuel et richesse, ce prisme est donc assez limité. Plus nous sommes brillant plus les solutions que nous souhaitons sont sophistiquées, le fait de suivre un programme peut devenir difficile. Respecter les normes du système et les solutions que l’on nous inculque relève presque de l’impossible. Les personnes très intelligentes veulent souvent créer leur propre système, or pour gagner de l’argent la méthode est simple il suffit d’avoir un système et de l’appliquer. Cela ne nécessite pas vraiment de réflexion.

Bien évidemment, certaines personnes sont amenées à créer le système en question dans ce cas ils peuvent et vont devenir très riche.

Après un certain nombre de personnes parce qu’ils ont un quotient intellectuel élevé vont vouloir battre le système, être plus intelligent que lui. Et au final personne n’est plus intelligent que le système.

Un quotient intellectuel trop élevé est-il un frein à l’élévation au sein de l’entreprise et donc à la richesse ?

Le quotient intellectuel n’est pas réellement un frein à la richesse si les autres qualités ont été développé à côté.

Si chez une personne, seule l’intelligence est développée cela sera un frein vers le gain. Le quotient intellectuel trop élevé empêche l’action, les relations et la discipline. Il est possible de cumuler l’intelligence avec ces capacités, cependant si elles n’ont pas été acquises alors l’intellect va indéniablement devenir un frein.

Lorsque vous êtes intelligents, généralement vous faites des études supérieurs et devenez cadre ou cadre supérieur. Cependant, les personnes qui gagnent le plus d’argent sont les entrepreneurs ou les cadres dirigeants qui ont une autre culture. Les rails dans lesquels les personnes avec un quotient intellectuel élevé se trouvent n’amènent pas au sommet, ces rails amènent facilement au milieu de la montagne mais pas au sommet.

Lire le livre Père riche, père pauvre de Robert Kiyosaki pour developper votre autonomie financière

Source

Auteur de l’article : Dr Lahouar

Docteur en médecine générale passionné par la technologie et l'informatiqueJe travaille en tant que consultant fonctionnel et marketing pour les industriels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *