Guide de santé voyage – vaccins, assurance voyage et conseils

12 Conseils guide de santé voyage pour des vacances en bonne santé

Comment éviter les problèmes d’estomac, les coups de soleil et autres troubles fêtes durant les vacances

Vous vous préparez pour un grand voyage d’été ? Qu’il s’agisse d’une escapade internationale ou d’une visite dans une plage voisine, vous voudrez profiter et s’amuser, sans vous souciez de problèmes de santé.

Le stocke de la meilleur crème insectifuges pour chasser les moustiques porteuses de Zika ne devrait pas être votre seule préoccupation.

Nos conseils de voyage peuvent vous aider à éviter les pièges potentiels pour rester en bonne santé, peu importe où vous allez.

 

Avant de partir en voyage – assurance

 

  1. Effectuez une mise à jour de vos vaccins de base.

Quatre à six semaines avant un voyage international, demandez à votre médecin si vous êtes à jours sur les vaccins communs, comme ceux de la grippe, du tétanos, hépatite B et autres.

«Près de 50 pour cent des adultes de plus de 65 ans ne sont pas à jour des vaccinations contre le tétanos», affirme Steven Mawhorter, MD, un spécialiste des maladies infectieuses à la Cleveland Clinic.

Et considérez que la grippe prévaut en Australie et en Amérique du Sud en juin, juillet et août.

 

  1. Planifier un rendez-vous médical.

Si vous avez une maladie chronique ou d’autres problèmes de santé, ou que vous allez à l’étranger, vous pouvez obtenir des conseils de voyage à suivre ainsi que des ordonnances pour vos médicaments réguliers et d’autres prescriptions dont vous pourriez avoir besoin, comme les médicaments contre les douleurs et troubles digestifs.

 

  1. Vérifiez votre couverture à l’étranger.


Demandez à votre assureur si vous êtes couvert pour soins médicaux pendant votre voyage.

Dans le cas contraire, envisagez d’acheter une assurance voyage. Il est recommander de choisir une assurance voyage qui prend en charge l’évacuation vers des soins médicaux de haute qualité.

À l’étranger, les concierges d’hôtel peuvent souvent vous aider à retrouver un bon médecin qui pourrait vous visiter sur place.

À l’international, vous pouvez trouver des cliniques, des médecins et des hôpitaux par le biais de l’Association internationale pour l’assistance médicale aux voyageurs et de la Société internationale de médecine du voyage. L’ambassade locale peut également fournir une liste de médecins et d’hôpitaux, mais généralement pas de recommandations.

 

  1. Préparez-vous pour les destinations tropicales.

En direction d’un pays en développement ou des tropiques? Demandez à votre médecin des vaccinations inhabituelles (comme celles de l’hépatite A, de la fièvre typhoïde et de la fièvre jaune) et des médicaments spéciaux (comme les antipaludiques) recommandés ou requis pour certaines zones. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies offrent des conseils sur les voyages liés à la santé .

 

  1. Emballez des médicaments correctement.

Prenez-en assez pour la durée de votre voyage, et toujours prévoir une semaine supplémentaire. Gardez-les dans leurs contenants d’origine dans vos bagages à main, au cas où vos bagages seraient perdus.

Prenez des copies papier de vos prescriptions ; Une copie de votre carte d’assurance ; Information de contact pour les médecins ; Une note médicale si vous portez des aiguilles ou des seringues, ou vous avez eu un test qui utilisait un rayonnement jusqu’à deux semaines auparavant ; Et une liste de vos médicaments.

Et n’oubliez pas une trousse de premiers soins, des lunettes, des prothèses auditives et des piles, et tout autre appareil médical dont vous avez besoin.

 

Avez-vous des conseils et des recommandations de voyage ? Faites-nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

 

En route pour votre destination

  1. Faciliter le décalage horaire

Traverser un fuseau horaire perturbe votre cycle de sommeil-réveil; Plus vous traverserez de zones, plus vous vous sentirez probablement plus . Certaines personnes prennent des suppléments de mélatonine pour les aider à dormir, mais Marvin M. Lipman, médecin, affirme que les suppléments ne sont pas bien réglementés, ce qui est sur l’étiquette peut ne pas être ce qui se trouve dans la bouteille, donc méfiez-vous des fausses promesses

Au lieu de cela, commencez à vous acclimater dans le nouveau fuseau horaire avant de partir en allant au lit 1 à 2 heures plus tard (si vous voyagez vers l’ouest) et 1 à 2 heures plus tôt (si vous voyagez à l’est) chaque jour pendant une semaine. Exposez-vous au soleil lorsque vous arrivez à votre destination.

  1. Bouger ces jambes.

Assis pendant plus de 4 heures dans un bateau, une voiture, un avion ou un train peut augmenter le risque de caillots sanguins potentiellement mortels.

Si vous ne pouvez pas marcher pendant quelques minutes une fois par heure, au minimum lever vous sur place ou tout en etant assis bouger les jambes: avec les pieds à plat, relevez vos talons pendant quelques secondes, puis lever les orteils, veillez à garder vos talons en place; Répéter 10 fois par heure.

 

À votre destination

  1. Problèmes d’estomac.

La diarrhée du voyageur ou Tourista touche 30 à 70% des touristes internationaux, en particulier ceux d’Afrique, d’Asie, d’Amérique centrale et du Sud, au Mexique et au Moyen-Orient.

« Au cours d’un voyage de deux semaines dans les pays en développement, vous devriez vous attendre à la Tourista » c’est assez fréquent

Pour une diarrhée légère à modérée, des médicaments tels que le loperamide (Imodium A-D et générique) ou le diphénoxylate et l’atropine (Lomotil et générique) peuvent fonctionner. Et dans les pays en développement et tropicales, évitez les aliments crus, les aliments vendus dans la rue, la glace et l’eau du robinet.

 

  1. Essayez d’éviter les accidents

En vacances, le risque d’hospitalisation pour une blessure ou un accident est plus fréquent que pour une maladie infectieuse ou générale.

Les accidents et la noyade sont les principales causes de décès pour les voyageurs. Il ne faut sous aucun prétexte conduire sous l’effet de drogue ou d’alcool, c’est des erreurs qu’on finit par payer trop cher !

Soyez très prudent lorsque vous nagez dans des endroits inconnus, utilisez des ceintures de sécurité et des gilets de sauvetage, familiarisez-vous avec les lois locales sur la conduite et optez pour un conducteur après tout vous êtes en vaccances.

 

  1. Eviter la morsure des punaises et tique

Les hôtels et les motels sont parfois des endroits communs ou en peut trouver des punaises, selon un sondage de 2015 de la National Pest Management Association et de l’Université du Kentucky.

Pour éviter les ravageurs, dont les piqûres peuvent causer des démangeaisons, Michael Potter, Ph.D., professeur d’entomologie à l’Université du Kentucky à Lexington, recommande de retirer les draps du lit de votre hôtel et de vérifier le matelas et les couvertusr, Surtout à la tête du lit, pour les petits insectes bruns ou et les taches de couleur noire qu’ils peuvent laisser. Gardez les vêtements loin du sol et rangez vos bagages sur un porte-bagages ou sur une surface dure.

Les meilleures chaînes hôtelières sont généralement plus vigilantes sur l’hygiène.

Passer un été sans risque de la maladie de Lyme.

 

  1. Soyez vigilant au soleil

Les dégâts causés par le soleil sont cumulatifs tout au long de la vie, même si vous n’avez jamais utilisé un écran solaire régulièrement, il n’est pas trop tard pour commencer. Appliquez généreusement à toutes les zones exposées au moins 15 minutes avant d’aller à l’extérieur, et réappliquer toutes les 2 heures.

Lisez notre guide pour bien choisir sa crème solaire.

Mais aucun écran solaire ne peut bloquer 100 pour cent des rayons ultraviolets nuisibles à la peau, il est donc important de prendre d’autres mesures de protection. Portez des lunettes de soleil, un chapeau à larges bords et des vêtements de protection. Et restez à l’ombre autant que possible.

 

  1. Restez hydraté.

Être en vacances vous éloigne de votre routine normale, vous devrez peut-être surveiller votre hydratation et celle de vos enfants. Les besoins varient, mais une recommandation générale consiste à boire au moins 9 à 13 tasses de liquide par jour. (Les hommes devraient viser la limite supérieure.) Les boissons contenant de la caféine et certains aliments, en particulier les fruits et légumes, comptent aussi pour atteindre cet objectif.

 

Bonne vacances à tous et n’oubliez surtout pas de partager et commenter cet article pour partager vos expériences et astuces !

Auteur de l’article : Dr Lahouar

Docteur en médecine générale passionné par la technologie et l'informatiqueJe travaille en tant que consultant fonctionnel et marketing pour les industriels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *