Glucomètres

sucre tue complications diabete

Les complications du diabète

Il existe un lien direct entre le niveau de contrôle des glycémies et le risque de complications. Les complications liées au diabète ont une origine commune : une trop grande quantité de glucose dans le sang. Si le glucose dans le sang demeure trop souvent élevé avec le temps, cela a un impact dommageable sur plusieurs organes du […]

guide achat glucomètre

Guide d’achat d’un glucomètre – pour bien contrôler son diabète

  Le contrôle des taux de glucose dans le sang ou ce qu’on appelle glycémie est primordial pour le contrôle de la maladie du diabète Les diabétiques se basent sur des mesures fiables et précises pour mieux gérer leur régime alimentaire, l’exercice musculaire et leur plan de traitement. Toutes cette hygiène de vie permet aux […]

symptomes hypoglycémie

Ne jamais négliger ces symptômes d’hypoglycémie surtout si vous êtes diabétique!

Que l’on soit diabétique ou non, l’hypoglycémie ne doit pas être prise à la légère. Coma, convulsions, palpitations, troubles du comportement… elle peut avoir de graves conséquences ! Qu’est ce que l’hypoglycémie? L’hypoglycémie correspond à une glycémie (taux du glucose dans le sang) inférieure à 0,45 g/L. Ses manifestations doivent être parfaitement connues par tout le monde! […]

femme en ceinte qui prend ca glycémie au doigt

Diabète gestationnel – Comment y faire face sans s’affoler!

L’OMS définit cette pathologie comme un dysfonctionnement de la tolérance glucidique. Celui-ci entraîne une hyperglycémie plus ou moins sévère. Ce diabète gestationnel peut survenir chez la future maman à la fin du deuxième trimestre de grossesse. On l’appelle fréquemment diabète de grossesse. Être enceinte augmente le risque de développer un diabète car cet état induit […]

Ramadan et Diabète

Diabète et Ramadan – Recommandations pour jeûner sans danger!

A l’approche du Ramadan, Apprenez à bien gérer votre diabète ! Le Ramadan commence dans quelques jours. Faire ou ne pas faire le jeûne lorsqu’on est diabétique ? Dans tous les cas, il doit s’agir d’une décision éclairée, prise en concertation avec votre médecin de suivi Pendant le Ramadan, la plupart des pratiquants consomment deux repas […]

Comment bien contrôler son diabète

Garder à l'oeil les niveaux de sucre dans le sang à l'aide d'un lecteur de glycémie est un élément important dans la gestion de votre diabète. Mais que signifient les chiffres sur le glucomètre?

Lorsque vous souffrez du diabète, la chose la plus importance à connaître est votre niveau de glucose sanguin, aussi appelé glycémie. Comme plusieurs facteurs peuvent faire varier le niveau de glycémie, vous devez peut-être le vérifier plusieurs fois au cours d’une même journée. Mais que signifient au juste les chiffres indiqués par le glucomètre?

Déchiffrez les résultats

Lorsque vous faites un test de glycémie à l’aide d’une goutte de sang, le principal chiffre qui apparaît à l’écran indique la quantité de glucose par litre de sang, exprimée en millimole (mmol). Un millimole correspond à un millième de mole, une unité de mesure utilisée pour mesurer une masse de molécules.

Connaissez vos niveaux cibles

Quels sont les niveaux appropriés? Avant un repas, les données devraient se situer entre 4 et 7. Environ deux heures après avoir mangé, la glycémie atteint une pointe et le niveau acceptable devrait alors être entre 5 et 10. À part la nourriture, les autres facteurs qui font varier le taux de glucose sont l’exercice, la maladie, les médicaments et le stress.

Ces données demeurent le moyen le plus pratique de gérer votre diabète. Tabitha Palmer explique que «ces chiffres aident les médecins et les spécialistes lorsqu’ils cherchent à savoir si vous avez besoin de médicaments, d’insuline ou si vous devez modifier vos heures de repas.»

Ne déprimez-pas

Il est normal de se sentir frustré, perplexe ou déprimé lorsque vous lisez ces données à l’écran. N’oubliez pas que ces résultats devraient vous aider à modifier votre style de vie, à adapter vos repas ou votre dose de médicaments ou d’insuline. Ne considérez pas que ce soit un échec lorsque le résultat n’est pas celui que vous attendiez.

L’autosurveillance de la glycémie, une contrainte ?

La personne diabétique peut percevoir l’autosurveillance comme une contrainte pour plusieurs raisons : matériel à transporter, se piquer parfois plusieurs fois par jour, sentiment de frustration face à certains résultats inattendus. Cependant, lorsque la personne utilise l’autosurveillance selon les recommandations et comprend les avantages de cette approche, elle la voit plutôt comme une alliée.

L’autosurveillance vous permet :

  • De vérifier l’impact des différents éléments du traitement sur votre glycémie et de faire les ajustements, au besoin.
  • De compléter l’information fournie par l’hémoglobine glyquée (A1c).
  • D’identifier, de traiter sans délai et de prévenir l’hypoglycémie de même que l’hyperglycémie.
  • De développer un sentiment de confiance, de sécurité et d’autonomie.

Comment mesurer sa glycémie ?

La première étape consiste à rencontrer un professionnel de la santé. Après avoir identifié vos caractéristiques et vos besoins, il vous suggérera un lecteur de glycémie que vous pourrez vous procurer en pharmacie ainsi que tout autre matériel nécessaire pour l’autosurveillance : lancettes (aiguilles), autopiqueur (pour effectuer le prélèvement de sang), bandelettes réactives et papiers mouchoirs.

Par la suite, vous apprendrez la marche à suivre pour mesurer adéquatement votre glycémie :

  1. Vous laver les mains à l’eau savonneuse et bien les assécher.
  2. Insérer une bandelette réactive dans le lecteur de glycémie.
  3. Insérer une lancette dans l’autopiqueur.
  4. Piquer le bout du doigt (partie latérale).
  5. Presser doucement le bout du doigt, au besoin.
  6. Mettre le sang en contact avec la bandelette réactive.
  7. Attendre quelques secondes (temps variable selon le lecteur).
  8. Lire et inscrire le résultat dans un carnet ou le sauvegarder dans le lecteur de glycémie.

Moments de la prise de glycémie

Situation Moment et fréquence recommandés de l’autosurveillance
Personne traitée avec quatre injections ou plus d’insuline par jour ou avec une pompe à insuline Au moins 4 mesures de glycémie par jour (avant les repas, au coucher et dans certaines circonstances, 2 heures après les repas et lors de toute autre situation présentant un risque d’hypoglycémie)
Personne diabétique de type 2 traitée avec une seule injection d’insuline par jour et des médicaments antidiabétiques Au moins 1 mesure de glycémie par jour à différents moments de la journée (à jeun, avant les repas, 2 heures après les repas ou au coucher)
Personne diabétique de type 2 traitée avec des médicaments sécrétagogues d’insuline* Lorsque des symptômes d’hypoglycémie se manifestent
Personne diabétique de type 2 traitée avec des médicaments antidiabétiques sans risque d’hypoglycémie ou avec les habitudes de vie Généralement non requise, à moins de situations particulières

Conclusion

L’autosurveillance de la glycémie est un outil pour l’autocontrôle du diabète. Cependant, des mesures effectuées plus souvent et à des moments autres que recommandé ou sans avoir reçu d’enseignement n’apporteront pas nécessairement d’avantages cliniques. Pour certaines personnes, l’autosurveillance peut même devenir une source de stress. Ainsi, il est important de s’interroger sur la fréquence à laquelle vous mesurez votre glycémie, la façon dont vous interprétez les résultats, les actions que vous entreprenez face aux résultats obtenus et votre sentiment d’autonomie vis-à-vis le diabète. N’hésitez pas à en discuter avec votre équipe de soins.