Guide pour bien choisir sa creme solaire pour l’ete

Si on aime on partage!

Bientôt les vacances et avec les équipements de plages, les barbecues et les sandales il ne faut pas oublier de faire des réserves de crème solaire, c’est important.bien choisir creme solaire

En France, le mélanome de la peau se situe au 11ème rang des cancers les plus fréquents, tous sexes confondus. On observe une hausse continue du nombre de nouveaux cas depuis 40 ans. Cette augmentation annuelle est estimée à entre 3 et 7 % selon les pays (plus de 12.000 cas chaque année en France). L’exposition aux rayonnements UV (soleil, cabines de bronzage) est le principal facteur de risque évitable de ce cancer. (1)

Les autorités sanitaire recommandent de s’assurer de trois criteres lors du choix d’une crème solaire :

  1. l’indice de protection solaire ou SPF supérieur a 15
  2. Un spectre de protection large (Couvrant UV A et B)
  3. Une résistance a l’eau

Mais avec la large panoplie de produits offerts dans les rayons des magasins, choisir la creme solaire appropriée peut être parfois difficile et troublant. On doit choisir un produit qui bloque le maximum des UV pour protéger la peau contre la formation des radicaux libres susceptibles d’agresser la peau et produire des cancers ainsi qu’un vieillissement prématuré.

On a demandé l’avis des dermatologues :

Composition des crèmes solaire

On en trouve deux grande familles, les « non chimique » à base de métaux, essentiellement les oxydes de zinc ou de titanium ceux-ci restent à la surface de la peau et agissent comme un gros réflecteur d’UV.

Les crèmes chimiques à base d’oxybenzone.

Quel crème choisir?

Certains préfèrent les crèmes non chimique aux autres dérivés d’oxybenzone à cause d’une vielle étude qui a démontré un lien probable entre ces molécules et les mélanomes, un lien qui a été révoqué par la suite. En plus l’oxybenzone est réputé avoir des interactions avec le système endocrine par sa similitude avec des dérivés de l’œstrogène – un souci pour les personne qui évite les substituts hormonaux.
« Oxybenzone est l’un des plus vieux composant de crème solaire au monde, utilisé depuis les années 70 et jusque-là aucun cas de troubles hormonal n’a été révélé chez les hommes » déclare le Dr JessicaJ. Krant fondatrice de The Art of Dermatolgy à New York et professeur de dermatologie.

Quelle famille de crèmes solaire est meilleure que d’autre ?

Bien que le lien des oxybenzone n’est pas vraiment claire, il y a des raisons qui peuvent nous pousser à éviter celle-ci : premièrement ils ont des durée de vie plus courte (de l’ordre de 2 heures) compare au dérivés de zinc qui peuvent se maintenir jusqu’à 8 heures.

Celle-ci non plus est loin d’être parfaite puisque moins résistante à l’eau et laisse une nuance blanchâtre plus marque chez les personnes de peau sombre.

« Pour être honnête » déclare le Dr Bobby Buka, Dermatologue « La crème solaire parfaite et celle choisi par le patient, il y a pas de combat à mener de formule contre une autre »

Quel indice de crème solaire dois-je choisir ?

Quoi que sur le marché on en trouve des indices aussi bas que 2 le consensus général est de choisir une crème avec un indice minimum de 15. Académie Américaine de Dermatologie recommande un indice de 30 et plus.

La protection quantifier par le SPF (Facteur de protection solaire) ne s’applique qu’aux UV de type B et n’est efficace que si les quantités appliquées sont suffisantes.

La régulation Américaine exigent aux producteur de quantifier leur protection contre les UVA par une échelle de protection de 5 étoiles, mais en attendant la généralisation de cette notation il faut s’assurer d’acheter une crème solaire à large spectre de couverture (UVA et UVB)

Et les crèmes résistantes a l’eau ?

La résistance à l’eau révèle plutôt du mythe, les producteurs sont urger de ne plus mettre cette mention sur leur produit puisque l’eau par défaut décompose la crème et au bout d’un certain temps l’enlève et diminue son effet protecteur. Alors si vous êtes amateur de plongeons et que vous passez beaucoup de temps dans l’eau il vaut mieux répéter les applications en augmentant la fréquence.

Combien je dois attendre entre l’application et l’exposition ?

20 minutes est le temps moyen recommandé pour les crèmes solaire à base d’oxybenzone puisque ce temps leurs permet de pénétrer l’épiderme et de devenir actifs.

Mais pour les crèmes à base de zinc ou titanium, elles sont actives en immédiat.

  creme solaire

En conclusion, trois critères à retenir: un indice SPF supérieur à 15, une couverture à large spectre (UVA et UVB), une fréquence et quantité adéquate à l’exposition à l’eau.

Vous pouvez consulter notre recommendation La protection solaire ultime SPF 70 par Copertone

aussi la crème solaire dry touch SPF 30 de BIOTHERM

Auteur de l’article : Dr Lahouar

Docteur en médecine générale passionné par la technologie et l'informatiqueJe travaille en tant que consultant fonctionnel et marketing pour les industriels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *