OMRON Evolv, un tensiometre futuriste issue de la science fiction

Si on aime on partage!

Prise en main du OMRON Evolv

Ce n’est pas le premier appareil de ce type qui m’arrive dans les mains ou plus exactement sur le bras. Omron est une marque japonaise très connue, donc même si l’addition tendue peut paraître conséquente il n’y a pas vraiment de risques de se faire avoir. J’ai d’ailleurs un M7 Intelli IT de la même marque qui m’a toujours donné satisfaction. Alors avec nouveau modèle, on franchit un gros cap. Pas de d’appareil déporté, pas de tuyaux à brancher.. Tout est embarqué sur le brassard tensiomètre, y compris un écran qui affiche le résultat. Bref plus qu’un seul objet, encombrement minimal et prise de tension ultra simple car il n’y que deux boutons.

Extrêmement facile, c’est pratiquement impossible de ne pas y arriver. Tu mets le brassard et tu appuis sur STAR STOP. Et il n’y a plus qu’à attendre que le résultat s’affiche. Bref pour une personne âgée qui n’a pas forcément de prédisposition avec les appareils numériques, c’est nickel de chez nickel. Après le tensiomètre a des fonctions connectés avec une application téléchargeable sur Android. Sympa pour avoir un suivi mais il n’est absolument pas obligatoire d’utiliser l’application pour se prendre la tension. Le tout ne se recharge mais marche avec 4 piles AAA.

Installation

En ce qui concerne l’installation du tensiomètre connecté, la procédure est assez simple et rapide :

1) Munissez-vous d’un appareil (smartphone ou tablette par exemple) compatible avec l’appareil et rendez vous sur le site du constructeur,
2) Vous êtes ensuite redirigé vers l’Apple Store ou le Play Store, il faut alors télécharger l’application et accepter les autorisations demandées,
3) Après avoir sélectionné le pays dans lequel vous résidez il faut appareiller le tensiomètre à la tablette ou au smartphone via le Bluetooth (il faut appuyer sur le bouton avec la double flèche et attendre que « ok » apparaisse à l’écran),
4) Il ne vous reste maintenant plus qu’à faire une mesure, et d’un glisser de doigt transférer les données sur la tablette ou le téléphone et les consulter par la suite.

Le fonctionnement du tensiomètre est lui aussi assez simple, il faut positionner correctement le brassard sur votre bras puis appuyer sur le bouton start/stop. A l’écran, un voyant vous indique si vous avez mal positionné le brassard. Ensuite une fois que la mesure est terminée et que l’on sent le brassard se dégonfle, les mesures s’affichent à l’écran.

Au cours de la mesure

Plusieurs symboles peuvent apparaître au cours de la mesure :
– Le torse de bonhomme avec des traits autour : cela indique que vous avez bougé durant la mesure, en ce cas, attendre quelques minutes et procédez à nouveau en essayant de rester autant que possible immobile cette fois,
– Trois coeurs qui se chevauchent : pulsations cardiaques irrégulières. Le manuel recommande de consulter un médecin si ce symbole apparaît plusieurs fois au cours d’une mesure correctement effectuée,
– Un coeur sur lequel est superposé un schéma d’électrogramme : détection de pulsations cardiaques
– Un cercle avec écrit ok ou non : le symbole de bon enroulement du brassard comme cité plus haut.
– E1 : le brassard n’est pas assez serré,
– E3 : le brassard a été trop gonflé,
– E4 : mouvement au cours de la mesure,
– E5 : les vêtements gênent la mesure,
– Err ou Er 6 ou plus : erreur 😉
– Enfin, des symboles classiques concernant les piles (faibles/épuisées) et la connexion.
Pour les besoins du test, j’ai volontairement mal fait les choses pour vérifier les mesures d’erreurs et tout concorde, je ne suis pas arrivée à avoir « Err »  mais c’est bon signe !
Omron Evolv futuriste
Pour finir, j’ai effectué une série de mesures, les unes à la suite des autres (en respectant les délais de repos), à différents moments de la journée et sur différentes personnes et le tensiomètre semble très bien fonctionner.

OMRON Evolv

168
OMRON Evolv
10

Comfort d’utilisation

10/10

Validation Clinique

10/10

Fonctionalités

10/10

Mémoire

10/10

Aide diagnostic

10/10

Points forts

  • Léger et pratique
  • Facilité enfantine
  • Performant
  • Design futuriste
  • Connecté

Reproches

  • Rien

Auteur de l’article : Dr Lahouar

Docteur en médecine générale passionné par la technologie et l'informatiqueJe travaille en tant que consultant fonctionnel et marketing pour les industriels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *