Test tensiomètre Beurer BM 35 – Garder une tension artérielle normale

Si on aime on partage!

Test du beurer BM 35 –

Tension artérielle normale – Beurer BM 35

Une tension artérielle normale est définit par des chiffres de systolique inférieur à 120 mmHg et diastolique inférieur à 80 mmHg. Ces résultats doivent être obtenu dans un état de repos absolut en position assise sans bouger ni parler.

La tension artérielle est une constante vitale très variable en fonction de l’activité et l’état émotionnel.

Vous pouvez lire plus sur la tension artérielle et comment réaliser une automesure de la tension artérielle chez soi.

Le tensiomètre à bras Beurer BM 35beurer BM 35

Il s’agit d’un tensiomètre au bras de la marque allemande Beurer. Le BM 35 est un modèle classique, révolutionnaire à son époque puisqu’il permet de détecter les troubles de rythme.Il a fait ces preuves  chez plusieurs patients hypertendu en leur permettant de garder une tension artérielle normale.

Et surtout, il est offert à un prix assez raisonnable.

Fonctionnalités et caractéristiques:

Ces points faible:

  • C’est un vieux modèle qui ne présente aucune connectivité
  • Quelques problèmes d’étalonnage  ont été rapportés pour ce modèle. En cas de doute contacter le service client du vendeur ou s’adresser au service biomédical de votre hôpital régional.

 

Conclusion su test du Beurer BM 35 – tensiomètre au bras

Un tensiomètre au bras de fabrication allemande avec une assurance et une garantie de la pertinence des mesures effectuées puisqu’il s’agit d’un modèle qui à fait ses preuves chez les patients.

Lisible et ergonomique, il convient aux personnes agés

Il permet la détection des troubles du rythme

Surtout son prix est très accessible

Beurer BM 35

Beurer BM 35
6.6

Simplicité d’utilisation

10/10

Validation Clinique

10/10

Connectivité

0/10

Mémoire

6/10

Aide diagnostic

8/10

Points forts

  • Mesure automatique
  • Détection d'arythmie
  • Arrêt automatique
  • Moyenne des mesures

Reproches

  • Problème d'étalonnage rapporté
  • Pas de sonnectivité

Auteur de l’article : Dr Lahouar

Docteur en médecine générale passionné par la technologie et l'informatiqueJe travaille en tant que consultant fonctionnel et marketing pour les industriels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *