Moringa! un super aliment? ou encore une arnaque?

4 fois plus de calcium que le lait, 7 fois plus de vitamine C que les oranges, 4 fois plus de vitamine A que les carottes, 3 fois plus de potassium que la banane…

 

Le Moringa est un arbre exotique naturalisé et cultivé dans de nombreux pays tropicaux. C’est une des plantes les plus utiles et polyvalentes qui existent sur terre.

Le Moringa possède un énorme potentiel.

Son intérêt est diététique, agronomique et médicinal.

Le Moringa est très riche en éléments nutritifs (vitamines, minéraux et protéines).

Le Moringa est un arbre d’une extrême puissance, ses feuilles fraîches procurent par gramme:

  • 7 fois plus de vitamine C que les oranges,
  • 4 fois plus de calcium que le lait,
  • 4 fois plus de vitamine A que la carotte,
  • 3 fois plus de potassium que les bananes,
  • 3 fois plus de fer que dans les épinards
  • et autant de protéines que les œufs de poule.

Le moringa contient aussi de nombreuses substances antioxydantes.

Tout est comestible chez le Moringa: les fleurs, les jeunes gousses, les rameaux, les feuilles, les graines et les racines.

La saveur de la racine est piquante et rappelle le raifort, les graines donnent l’huile de Ben.

Le Moringa peut atteindre une hauteur de 3 mètres dès la première année.

Pour ne rien gâcher il est très décoratif: son feuillage élégant s’agrémente de nombreuses fleurs blanches très odorantes.

Le fruit est une gousse persistant assez longtemps en forme de baguette de tambour.

On peut aussi l’utiliser comme haie vive qui est d’un bel effet: son feuillage avec ses gros bouquets de fleurs blanches et odorantes a l’avantage de protéger harmonieusement, par son ombrage, des rayons solaires.

Cet arbre est une panacée de la nature et il ne faut hésiter à en essayer la culture.

Utilisations Alimentaires

  • Dans la cuisine traditionnelle du Sahel, les feuilles séchées et broyées de certaines espèces sont utilisées en sauce pour relever les mets.
  • Les fruits (gousses) sont traditionnellement consommés en Inde et même exportés.
  • Rapportées à la Réunion par les engagés indiens au XIXe siècle, les brèdes (feuilles) mourongue sont cuisinées en bouillon et les bâtons (gousses tendres) mourongue sont débités et accommodés avec de la morue dans un délicieux cari.
  • Au Cambodge, les jeunes feuilles et les fruits sont utilisés dans différentes soupes

tableau nutritionnel

BIENFAITS DU MORINGA

POUR LE FOIE

Voici un bienfait qui nous concerne tous. Les feuilles de moringa contiennent presque autant d’acide caféoylquinique que l’extrait d’artichaut, soit de 0,5 à 1%. Cet antioxydant aide à la digestion en stimulant la sécrétion de bile et l’élimination des toxines. Le moringa aide à garder un organisme sain grâce à un foie plus efficace !

POUR UN DÉFICIT EN CALCIUM

La poudre de feuilles de moringa a une teneur exceptionnelle en calcium. Elle en contient davantage que le yaourt, le lait ou le fromage. Ce calcium est bien assimilé car contrairement à beaucoup de légumes, par exemple l’épinard, le moringa est pauvre en oxalates (qui bloquent l’assimilation du calcium). Voilà un apport qui vous intéressera si vous souhaitez réduire ou stopper votre consommation de laitages.

POUR L’ÉQUILIBRE DES APPORTS EN OMÉGA 3 ET 6

La feuille de moringa contient des acides gras essentiels, en particulier beaucoup d’oméga 3 dont notre alimentation est carencée (1000mg/100g), et peu d’oméga 6 dont nos apports sont trop élevés. L’équilibre entre ces acides gras polyinsaturés  est crucial pour une foule de processus importants : le bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, cérébral et hormonal, les réactions immunitaires et anti-inflammatoires.

CONTRE LE VIELLISSEMENT CELLULAIRE

Le moringa est particulièrement riche en antioxydants : vitamines A, C, E, et de très nombreux polyphénols. Ces composés protègent notre organisme contre le vieillissement cellulaire et les affections chroniques, du cancer à l’arthrite en passant par les maladies cardiaques. Ce cocktail de bienfaits est bien équilibré entre les antioxydants solubles dans l’eau (vitamine C et polyphénols) et dans l’huile (vitamine A et E) : exactement ce dont notre corps a besoin. L’exceptionnelle richesse du moringa en caroténoides et vitamine E en font un allié de la peau et des yeux, en particulier grâce à la lutéine qui prévient la macula et la cataracte.

Auteur de l’article : Dr Lahouar

Docteur en médecine générale passionné par la technologie et l'informatiqueJe travaille en tant que consultant fonctionnel et marketing pour les industriels de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *